Ah ! Madame

EN COURS

Ah Madame!

Ah ! Madame

Cette pièce fait suite à une expérimentation sur les boites à musique, et sur des rouleaux de pianola. Certains rouleaux sont percés de lignes et de points, sembables à du morse. Ainsi, ces points et ces lignes deviennent des chiffres ou des lettres, et des bips plus ou moins longs. Ils sont ensuite associés à l’alphabet de l’OTAN dans une vidéo qui explore ces modes de communication cryptés, et sur différents alphabets. Ah Madame ! dont le titre est tiré du rouleau de pianola utilisé ici, est une pièce synthétique de ces différents questionnements sur la traduction, l’auteur, et l’alphabet.